14 Juillet : LFI et RN dénoncent les arrestations d’ »opposants politiques » gilets jaunes

A Paris, 169 personnes ont été arrêtées. Parmi elles, trois figures du mouvement : Eric Drouet, Maxime Nicolle et Jérôme Rodrigues. Leurs interpellations font polémique, mais l’arrêté préfectoral, pris en prévision de la fête nationale, constitue « une base juridique solide », selon un avocat spécialiste du droit public.

A l’unisson, le député insoumis Eric Coquerel et le porte-parole du Rassemblement national Sébastien Chenu ont dénoncé des arrestations d’« opposants politiques ». Dimanche 14 juillet, plus d’une centaine de personnes ont été interpellées en marge du défilé, dans le secteur des Champs-Elysées. Parmi elles, trois figures du mouvement des « gilets jaunes » : Eric Drouet, Maxime Nicolle et Jérôme Rodrigues. Dans le live de franceinfo, beaucoup d’entre vous se sont également interrogés sur la légalité de ces interpellations.

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Average rating / 5. Nombre de votes:

Laisser un commentaire

Nous recherchons des citoyens afin de relier les informations, actions, manifestations et même la vie des « Citoyens Jaune En Colère » dans toutes la France

Nouvel utilisateur ?


*Champ requis

email contact : contact@gjn.fr
email administrateur : admin@gjn.fr